Bagelstein

23 RUE CAPUCINES
75001 PARIS

:Le téléphone du restaurant

Site web

Contact E-mail

Ce restaurant à été vue par : 81 visiteur(s)

Bagelstein, c’est pas qu’un trou dans un pain rond.

Bagelstein, c’est aussi deux supers piliers sur lesquels on mise tout :

Pour commencer, l’identité non-consensuelle, impertinente et border line que vous connaissez tous. On ne se contente pas de remplir bêtement le ventre de nos (chers) clients, on ambitionne de créer une micro-séquelle dans leur (chère) cervelle, afin de les émouvoir, de les faire marrer. Bref, qu’il se passe un truc en eux, quoi.

Tout ça n’aurait aucun sens, si ce qu’on leur servait n’était pas sublimement bon.

Par conséquent, on fabrique tout nous-même. Hormis les donuts (surgelés et gras, mais tellement bons…), tout ce qui est vendu dans nos boutiques est donc fait maison par nos boulangers-pâtissiers. Et parce qu’en plus d’être prétentieux, on est extrêmement parano : on pense que les congélos abîment nos produits, leurs font du mal…. donc ce ne sont pas nos potes et on ne surgèle rien.

DATES CLÉS

1683 : invention du bagel par un boulanger de Vienne (Autriche)
1842 : naissance d’Isidore Bagelstein
7 août 1872 : décès de Gustav Emil Devrient à l’âge de 69 ans
20 octobre 1911 : départ de l’expédition Amundsen vers l’Antarticque
1932 : naissance de Gab Bagelstein, fondateur de la chaîne Bagelstein
Fin des années 60 : révolution sexuelle
2 juin 1992 : les Danois refusent le traité de Maastricht
4 février 2004 : lancement du réseau social Facebook
12 janvier 2011 : ouverture de la toute première boutique Bagelstein en France (à Strasbourg)
30 mai 2027 : un membre de la famille Bagelstein sera élu Président de la République. A ton avis, lequel ?

CHIFFRES CLÉS

107, comme le nombre de boutiques Bagelstein en France en 2017
1 125 000, comme le nombre de calories dans nos cookies (faits maison)
18 251, comme la moyenne journalière de bagels fabriqués par nos boulangers (chiffre au 25/10/2014)
2, comme le nombre de clients insatisfaits après un passage dans l’une de nos boutiques. Depuis, hélas, ils ne sont plus de ce monde pour témoigner…
284, comme le nombre de personnes travaillant quotidiennement chez et pour Bagelstein
3, comme le nombre de bébés accouchés dans les toilettes de nos boutiques
24, comme le nombre de cuillères en plastique cassées chaque jour. C’est 24 en trop !
2 982, comme la tonne de chocolat utilisée pour nos desserts
57, comme le nombre de vannes que l’on apprend quotidiennement à nos vendeurs pour faire marrer nos clients